jeudi 9 mai 2013

PLOOOM : ZEU KAUMEBAQUE


Moi ? Quoi ? Comment ça, je faisais le mort ? Rooooh, tout de suite ! Bah oui, comme tout le monde, l'année 2012 a été un peu la loose, et, tu vois, cher lecteur, j'ai du un peu m'occuper de mon moi intérieur (pas le moi des yaourts au bifidus acti-régularis-probiotiquo-fleurette intestinale, noooon ! le moi de "je me recentre du moi-même et je repriorise"). Et puis un peu de mon moi extérieur aussi (faut pas se laisser aller ! et de toute façon, ce qu'il à l'intér.... enfin, bref ! tu vois quoi !) Une fois le grand ménage fait, la grande lessive pendue, le grand ravalement de façade terminé, bref, le grand chantier enfin livré, j'en suis venu à me dire qu'il fallait que je redonne quelques nouvelles quand même ! 


Donc Plooom va bien, Plooom sort toujours autant au pestacle, Plooom croque cette fucking vie de bitch à pleine dents et Plooom compte bien en parler à nouveau sur son beulogue. Oui, nous nous sommes manqués, oui, nous avons traversé bien des orages, des tempêtes, oui, nos corps et nos esprits se réclamaient mutuellement, mais lecteur, oui, tout cela est maintenant bien fini puisque Plooom est de retour et Plooom va à nouveau te raconter plein de petites choses inutiles issues de son cerveau de grand malade ! 

Donc sonnez trompettes et autres trucs qui font du bruit quand on souffle dedans (oh lecteur, pas de blague vaseuse !) pour annoncer le plus grand comeback de l'Histoire (après ceux d'Olivia Newton Jones et de Jeanne Maas, quand même !), celui de Plooom !

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher dans ce blog