mercredi 23 avril 2008

PARIS : OZO Restaurant

Ozo Restaurant
37, Rue Quincampoix
75004 Paris
Tel : 01 42 77 10 03
http://www.ozoresto.com/

Lieu branchouillard, ambiance lounge industriel, mais sympathique et malgré tout convial, grâce à une équipe fort accueillante...
Nous avons testé le brunch à 20 € : complet, diversifié, présentation originale, le rapport qualité-prix est plus qu'honnête ...
A conseiller

PARIS : Mur, mon beau mur, dis-moi ...

Au détour des rues, pensez à décoller votre regard du bout de vos chaussures ... Les murs révèlent parfois de jolies oeuvres malheureusement éphémères...


PARIS : Envies de Beaubourg ...

Ci et là, après une petite visite de l'expo "Louise Bourgeois" (du 5 mars au 2 juin 2008) qui vaut la peine d'être vue malgré l'interdiction de photographier, quelques coups de coeur de l'expo permanente :



jeudi 17 avril 2008

METZ : Centre d'Art Conteporain "Faux Mouvement"




Deux installations :



"Nationalgie" du collectif suisse Plonk & Replonk
"Nain de qualité tiptop, enrobé de béton surchoix, résistant aux intempéries, aux huiles, aux acides et aux enfants. Le discret compagnon de toute une vie. Un classique."













et le "Jardin pétrifié" de Christoph Rihs


"Dans son projet d'installation, Christoph Rihs interroge la nature, qu'il observe sous des formes différentes depuis de nombreuses années. Durant trois semaines, il a réalisé un pavement de dalles en béton à l'intérieur desquelles sont incrustées des feuilles de végétaux, certaines de très grandes dimensions. Après séchage, celles-ci disparaissaient progressivement, laissant leur empreinte, comme un fossile ... "













Faux Mouvement
4 rue du Change B.P. 84131
57041 METZ CEDEX 1
Ouvert du mardi au samedide 14 h à 19 h et sur rendez-vous
http://www.faux-mouvement.com/

mercredi 16 avril 2008

NET : Je vous assure que c'est super difficile à faire ...

Belle performance de notre ami William Zauscher sur youtube !
Et ne pensez pas que c'est juste de la rigolade ... ;oD
Plus d'infos sur : http://www.wzauscher.com/
A voir : vidéo sur Turandot qui vaut surtout pour sa fin ! !

dimanche 13 avril 2008

PARIS : L'empire des bulles contre-attaque ! !




















rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris

METZ : Notion de vie "nocturne" ...


No comment ...


PARIS : Cellar Door by Loris Gréaud

Palais de Tokyo - 14 février au 27 avril 2008


4.000 m2, 30 ans, 3 mois. Avec 'Cellar Door', un artiste français de moins de 30 ans investit pour la première fois la totalité des 4.000 m2 du Palais de Tokyo pendant 3 mois. Un pari qui témoigne de l'engagement de l'institution aux côtés de la création française émergente, relevé par un artiste aux réalisations déjà impressionnantes : Loris Gréaud. 'Cellar Door' est une proposition artistique ambitieuse : gigantesque organisme généré par une partition distendue dans l'espace et le temps.


L'exposition est une forme mutante, pilotée en temps réel par un studio et un ingénieur placé au coeur du dispositif, activant les oeuvres, produisant l'habillage sonore, les accélérations et les retraits. Où de gigantesques feux d'artifice sont tirés sous terre... Où les perspectives se replient sur elles-mêmes comme des boules de papier... Où les étoiles forment des dessins intergalactiques qui se mesurent en années-lumière... Où des failles spatio-temporelles s'ouvrent sous les pieds... Où des sculptures se forment sous les yeux !


METZ : Maybe by Maguy Marin

Arsenal - Mercredi 23 janvier 2008
Chorégraphie : Maguy Marin
Musiques : Franz Schubert / Gilles de Blinche / Gavin Bryars
Costumes : Louise Marin
Lumières : Pierre Colomer

Avec plus de six cents représentations à son actif, la pièce May B n’a rien perdu de son implacable puissance. Les danseurs, de plâtre et de loques errent sur le plateau. Pas de beaux gestes, pas d’académisme, les pieds à plat frottent le sol. Ici plusieurs histoires se mêlent, tout est question d’humains et de sociétés, de groupes et d’âmes sans avenir, en perpétuelle attente, en perpétuelle partance.

À partir de l’œuvre de Beckett, Maguy Marin cherche sur scène à "déceler ces gestes minuscules ou grandioses, de multitudes de vies à peine perceptibles, banales, où l’attente et l’immobilité "pas tout à fait immobile" laissent un vide, un rien immense, une plage de silences pleins d’hésitations".

En guise de baptême...

Premier post, parce qu'elle le vaut bien ...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher dans ce blog