lundi 26 mai 2008

PARIS : Mur, mon beau mur, dis-moi ...



















Hommage à notre ami Bleck le Rat
Pionnier de la technique des pochoirs, Blek le Rat commence à peindre en 1981 avec le collectif Blek. Il graffe à la bombe aérosol directement sur les murs, ce qui lui vaut une forte amende en 1991 pour 'dégradation de biens appartenant à autrui'. Leçon apprise par l'artiste : il graffe à présent sur des affiches qu'il nomme 'poster arts'. S'inspirant de l'actualité, représente surtout des visages, célèbres ou anonymes, en taille réelle. Il réagit notamment à l'enlèvement de la Blek le Ratjournaliste Florence Aubenas.
Reconnu dans le monde entier, Blek le Rat influence de nombreux artistes. Le graffeur Blansky a même dévoilé 'A chaque fois que je peins quelque chose je découvre que Blek le Rat l'a déjà fait simplement vingt ans avant !' Revendicatif, l'artiste occupe les murs des rues depuis deux décennies. Une exposition lui a été consacrée en février 2008 à la galerie Artazart à Paris.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher dans ce blog